Perles de la Police

151 perles

Les procès verbaux de la police fourmillent de petites coquilles ! Voici un petit recueil de ce qu'on peut y lire...

Note
19

Comme il devait être pris en charge au plus vite par un asile d'aliénés, il a été conduit a la gendarmerie.

Note
19

L'homme a refuse de reconnaitre qu'il nous avait menti en affirmant qu'il etait mort.

Note
19

Les recherches ont permis de retrouver rapidement les 5 cadavres des 2 disparus.

Note
19

Interrogé par nos soins, l'homme a alors menace de nous repondre si on continuait a l'interroger…

Note
19

Le pendu est mort noyé.

Note
19

Le forcené épaula son fusil de chasse et tua les pneus de la voiture à coups de chevrotine.

Note
19

Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle.

Note
19

Pour finir, l'interpellé avoua le vol ainsi que quelques autres meurtres.

Note
19

L'homme rentrait tranquillement chez lui sans s'apercevoir qu'il était mort.

Note
19

Le mur avançait à grand pas vers le véhicule.

Note
19

Moi : Pourquoi la garde à vue?
Policier : Bah on trouvera bien, vous avez une tête de coupable déjà. Et je suppose que vous êtes chômeur et que vous grattez les allocs?
Moi : Regardez dans ma poche... ... Je suis officier de police judiciaire!

Note
19

Seule l'autopsie pourra dire si l'homme est encore vivant...

Note
19

L'infraction fut constatée par la police deux jours avant qu'elle n'ait lieu.

Note
19

Le défunt a formellement reconnu son agresseur.

Note
19

Aveugle de naissance, la femme n'avait rien vu venir.

Page n°1 / 11
1 2 3 4 >>